FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
[08/11/2016] Leipzig (Allemagne) Arena
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Show 2016
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
valere
Entreat
Entreat


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3338
Localisation: Arras

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2016 21:50    Sujet du message: Répondre en citant

Plainsong
Pictures of You
Closedown
A Night Like This
Push
In between Days
Primary
Piggy In The Mirror (European Tour 1ere)
Lullaby
Before Three (Cure Tour 1ere)
Lovesong
Just Like Heaven
Jupiter Crash
...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
valere
Entreat
Entreat


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3338
Localisation: Arras

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2016 21:54    Sujet du message: Répondre en citant

theid a écrit:
All cats are grey Shocked


À Paris peut-être Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
blabla
Seventeen Seconds
Seventeen Seconds


Inscrit le: 27 Mai 2004
Messages: 116

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2016 22:13    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe mainset, je sens que les rappels 1 et 2 vont aussi être au top (au faith plutôt)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7932
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2016 22:29    Sujet du message: Répondre en citant

From the Edge of the Deep Green Sea, Prayers for Rain, Disintegration

1st encore: It Can Never Be the Same, Want, Burn, A Forest

(vais dodo @ + Laughing vous raconterez la suite )

Cela dit cette setlist me semble la meilleure en Europe , cela n'engage que moi , si y'a du Wild mood swings (autre que Want) et du The Cure l'album, je signe des deux mains pour l'unique concert que je ferais. Un bon mélange, et Piggy in the mirror la classe Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7932
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mer Nov 09, 2016 08:33    Sujet du message: Répondre en citant

Pas mal moi ça m'irait bien Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
je deteste la mort
Wish
Wish


Inscrit le: 11 Juin 2004
Messages: 4290
Localisation: ici c'est paris

MessagePosté le: Mer Nov 09, 2016 11:34    Sujet du message: Répondre en citant

Le meilleur concert du Cure de l'ère moderne auquel j'ai assisté. Compte rendu très détaillé à venir. Le plus important pour les jours à venir :Smith a pleinement retrouvé sa voix et son esprit, il fait même une allusion à Trump pendant WN.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
riét
Japanese whispers
Japanese whispers


Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 423
Localisation: l'austrasie

MessagePosté le: Mer Nov 09, 2016 12:19    Sujet du message: Répondre en citant

raaaah pétain, yes !!! merci rob et la clique de nous revendre du rêve Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wish
Disintegration
Disintegration


Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 2594

MessagePosté le: Mer Nov 09, 2016 12:51    Sujet du message: Répondre en citant

ça promet

j-1 Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soledad DLC
Faith
Faith


Inscrit le: 18 Nov 2015
Messages: 155

MessagePosté le: Mer Nov 09, 2016 13:06    Sujet du message: Répondre en citant




Merci Ghani, profitez bien de votre séjour dans la belle ville de Leipzig Cool


une setlist de puta madre

Pour le reste cessez de pleurnicher sur Faith et Porno (sublimes avec Robert, Simon et Laurence) pareil pour les singles...arrêtez aussi de croire que Paris tout petit est le centre du monde, c'est lourd....

_________________
Too alternatif to be old

Loving The Alien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
je deteste la mort
Wish
Wish


Inscrit le: 11 Juin 2004
Messages: 4290
Localisation: ici c'est paris

MessagePosté le: Sam Nov 12, 2016 22:12    Sujet du message: Répondre en citant

Leipzig est LA capitale gothique. Pour te dire il y a des H&M goth en centre ville et le fan Est Allemand a une histoire particulière avec le groupe. Première apparition dans le bloc de l'est à l'été 1990 dans une Allemagne pas encore réunifiée. Les gros bras de la sécu d'alors s’appelaient encore FDJ Ordnungsgruppe 8 mois plus tôt et conservaient leur poigne de fer d'alors, tandis que sévissaient des batailles rangées entre skins et curistes (à coup de couteaux, battes, chaines et tessons) dans toute la ville, sous prétexte qu'ils n'étaient pas des "vrais allemands". Ambiance...
Écouter de la musique de PD de l'Ouest dans un pays ou le pouvoir, souvent par l'intermédiaire de ton voisin, contrôlait totalement TOUS les cerveaux, était un acte politique et pour toute récompense tu recevais la haine de l'ouest quand la porte s'entre ouvrait.
Leipzig '90 fut de l'avis de tous un des meilleurs concert de leur carrière.

Une illustration vécue, raconté par un garçon rencontré durant une before du concert de mardi:
On est à l'été '89, le gars connait l'existence de Disintegration il en a entendu des bribes, il lui faut ce disque et fini par l'obtenir en contrebande. La cassette avait été dissimulée dans un sachet de café soigneusement re-scellé Shocked et acheminé à l'est.
Considérant les risques encourus par ce type pour sa passion de The Cure, ça relativise un peu les chouineries de nos "fans" contemporains.
La cassette à senti le café pendant des années, m'a t il dit et jusqu'à aujourd'hui, chaque fois qu'il entends Disintegration, il lui revient cette odeur.

The Cure jouait il y a trois semaines à Berlin et s'ils revenaient ici à a peine 180 bornes ce 8 novembre 2016 et 20 ans après leur dernier passage (comme si en France ils jouaient à Orléans après avoir fait Bercy) c'était clairement un acte politique. Un acte de reconnaissance.
On est d'accord que la musique EST politique.

De ce fait le public ne ressemblait pas complètement à celui que j'ai pu voir sur d'autres dates. Très majoritairement hardcore TOUT est noir (et sensiblement plus âgé). Le cheveux est soigneusement crêpé, la crête bien bandée, de la breloque SM en veux tu en voilà, des tatoos chelous (un torse nu avec un logo Alien Sex Fiend rouge GRAND COMME CA dans le dos), bref des amis unis dans un bloc d'amour et de passion, tendu de vénération et d'interrogation sur la nécessité ou pas d'une nostalgie.
Celle de leur jeunesse, celle de l'est, celle d'un cosmopolitanisme blanc qui voit les chassés d'hier devenir les chasseurs d’aujourd’hui.

Quand le concert commence, Smith part pour un marathon. On sent que c'est une bataille qu'il va livrer. Un peu tendu il vérifie le micro + tirage de langue réglementaire comme un plongeur vérifie la solidité du plongeoir avant de sauter dans le vide. Après quoi il fait des petits étirements des mouvements d'assouplissements et au cours du morceau re tirage de langue et remise en place de la mâchoire.

Quelque soit la ville je pense que les premiers moments de Plainsong dans la fosse sont une expérience mystique. Une initiation nécessaire à tout curiste. Les clochettes, les 2 basses (dont l'Historique VI), et cette façon qu'à le Seigneur de jauger la salle.
Il est là à quelques mètres au dessus de ta tête. Il est confiant mais a peur. Il a conscience d'une certaine gravité et du poids qui repose sur ses épaules.
Agrippage du micro et bim. Clameur de la foule chaque fois qu'il commence et qu'il s’arrête de chanter dans le morceau. Smith se conditionne avant chaque phrase pour livrer le plus sincère de lui.
Le gars est d'une authenticité tellement totale j'en ai chialé à l'avant dernier concert et une boule à la gorge qui ne m'a quitté qu'à la première pop song.
A noter que Smith n'a pas de roadie contrairement à Gabrels et Gallup.

On perçoit tout ça ici entre 1:00 et 1:30 1:45 1:50 2:15
https://youtu.be/VKV7ZMauAS4
Et encore sur cette vidéo on ne voit pas Gallup debout sur le retour. Immobile et tendu en avant vers cette marée humaine, figure de proue du vaisseau Cure qui s’apprête à nous emporter vers la plus intense de toutes les traversés

Le set se déroule d'un bloc dans une unité et une logique parfaite. Solide comme un roc. Les enchainements sont hyper pertinents.
Je trouve que c'est vraiment la tournée des enchainements. Ce soir-là, toutes les transitions sont évidentes dans le set. L'autre soir c'était des instants de grâce absolue comme Last Day of Summer/Charlotte Sometimes.

Les moments particuliers:

Piggy commence en bas mais la voix monte très vite tout en haut. On sent que Smith est très touché d’interpréter ces vieux morceaux, complètement habité et d'une sincérité totale. Tout ce qui se joue sur scène passe directement dans le public. C'est un sentiment unique, très fort, de don et d'échange. Il est à noter qu'il ne joue plus du tout de guitare. Gabrels fait tout, y compris le "solo" parfaitement à la Cure, comme quoi il n'est pas que Tenessee FM.

Quand Smith dit la fameuse phrase que tout fan rêve d'entendre et que j'ai vécu quelquefois (Reflection mis à part bien sûr) : "la prochaine chanson est une chanson que nous n'avons pas joué depuis des années et des années". Là le cœur bat très fort et on s'imagine des titres fous. Un peu "déçu" (vraiment entre guillemets) quand c'est Before 3 qui sort...

Mes 2 moments étoiles sont Prayers for Rain et Disintegration.

Prayers est MONSTRUEUSE. C'est un rouleau compresseur qui te passe sur le corps. Malheureusement cette video ne rends que partiellement compte de l'intensité.
https://youtu.be/mq__wxEyc2E
A aucun moment la voix de Smith ne flanche. Même quand au cœur du morceau 1:40 il chante plus bas, c'est assuré et empreint de forte émotion, et ce n'est que pour mieux entamer l'ascension du Prayers for Raaaaaaaaain 3:20.
Personne ne peux dire que pépère n'envoie pas. Le moment ou Smith s'incarne, bouche immensément béante, luette et canines.

La voix a d'ailleurs été parfaite tout au long du concert. C'est limite incompréhensible vu que c'était un "trois soirs de suite" et que deux jours plus tard il était à nouveau H.S. ??

Enchainement de feu avec Disintegration d'une intensité extraordinaire. Là encore non seulement rien ne flanche mais le gars donne tellement tout qu'à la fin du morceau il sort donc de scène. Son corps est à quelques mètres de moi et je vois un homme sur le point de défaillir. Sa poitrine se soulève à un rythme complètement inouï. Genre 3 ou 4 insufflations par seconde, Smith se prend la gorge. J'ai tout de suite pensé à un Stephen Roche à l'arrivée de La Plagne en '87 ou à un sprinter de 100 mètre ne trouvant plus l'air nécessaire.

A aucun moment Robert Smith ne joue à Robert Smith là où d'autre vieux monstres sont tous devenus leurs marionnettes.
Je défis quiconque qui assiste à ça de me parler de contrat machin nation, de truc imposé de perte de quoique ce soit ou d'envie feinte.


D'autre part :
Il n'y a plus de boucles (peut être même plus de clic par moment (sur A Forest par exemple)). J'y pense à cause de Burn qui est aussi un moment très fort. Je ne sais plus qui parlait de boucles. Moment choubidou dans Burn quand Smith et Gallup jouent épaule contre épaule pendant une partie du morceau.

Le son est parfait. Il est à noter qu'il augmente très fortement en volume tout au long du concert et progressivement, comme c'était déjà le cas les années passées. Sur les rappels le son devient énorme et la basse te retourne le bide. Un REGAL.

Voilà j'aurais 10 000 trucs de plus à dire sur ce concert que j'ai qualifié de meilleur de l'ère moderne...

Ah oui, à la fin Smith dit "see you again" en clôture; comme depuis quelques show, ce qu'il ne disait pas avant (qu'on me corrige si je me trompe)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
luce
Disintegration
Disintegration


Inscrit le: 15 Aoû 2005
Messages: 2732

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 00:20    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce beau partage, l'anecdote est incroyable, ca fait du bien d'avoir quelques piqûres de rappel, c'est tout frais cette époque. Je t'envie d'avoir été entouré d'un public connaisseur et engagé.

Je n'étais pas à concert mais vu que je sors d Anvers, c'est comme si tu venais de mettre les mots sur mon ressenti tout frais qui se confirme ou se répète, c'est l authenticité de Robert et sa sincérité, je suis ebahie et conquise...
_________________
...And wave after wave after the waves break...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prayer
Kiss Me Kiss Me Kiss Me
Kiss Me Kiss Me Kiss Me


Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 2418
Localisation: 68

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 09:12    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, Merci ghani pour cette review Cool
J'ai adoré lire tous ces détails Cool
Il faut que je termine la mienne de Basel, puis Stuttgart.
_________________
"les albums de The Cure, je les aime tous, mais à des degrés différents" (prayer 2008)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prayers-Ek
Concert
Concert


Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 818
Localisation: Le Mans

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 09:18    Sujet du message: Répondre en citant

Sympa la review !!
Merci Cool
_________________
" I Will Never Be Clean Again .... "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7932
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 09:40    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour chipoter, il y a quelques samples sur Burn et Push Wink
Mais bon quand t y es tu t'en fous Surprised
chouette review Surprised
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soledad DLC
Faith
Faith


Inscrit le: 18 Nov 2015
Messages: 155

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 10:04    Sujet du message: Répondre en citant



Muchas gracias Ghani pour ta review éclairée. Excellente idée de replacer ce concert dans un contexte politique.
Me souviens des premiers échanges avec des mecs de Leipzig sur Myspace et plus tard avec les Africains du Nord , des enveloppes au logo de mon employeur (gmf) qui transitaient par l'Ambassade du Maroc avec des magazines français sur Cure introuvables chez eux.

On sent le musicos derrière tes propos.

Alex Sex Fiend j'ai toujours ce vieux t-shirt parmi mes reliques...

Me souviens aussi des 80's un soir à Barcelone, devisant avec les spanisch et la haine des flics nous traitant de puta ou perra (chienne) pour les filles et de maricon (pédé)pour les garçons....

Merci pour tous les détails, je n'ai jamais douté de la sincérité du groupe en 4 décennies.
Simon figure de proue oui! vu hier soir sur des photos de Mauro, j'y ai pensé .

Que Robert halète après le concert (ça m'arrive si je dois courir) j'ai vu çà à la fin du fabuleux show de Bowie aphone la veille une date annulée, sa voix était parfaite à Marseille...c'est de l'emphysème il parait...

Vite Mardi qu'on en prenne plein les yeux Cool

_________________
Too alternatif to be old

Loving The Alien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Apart
Pornography
Pornography


Inscrit le: 08 Nov 2014
Messages: 201

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

Belle review, en effet, qui montre que la passion pour Cure traverse le temps, les contextes historiques, et nous suit toujours des années après.

C'est sur qu'on est là dans le mystique et loin de l'obligation de jouer ou l'arrangement commercial, R.S est forcément sincère d'ou la pérennité de sa fanbase.

Tout çà donne furieusement envie d'être mardi et d'entendre les clochettes au début de Plainsong....
_________________
Making a foolish arrangement...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
valere
Entreat
Entreat


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3338
Localisation: Arras

MessagePosté le: Dim Nov 13, 2016 16:35    Sujet du message: Répondre en citant

Énorme review, merci beaucoup!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Show 2016 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Pour nous envoyer vos news : contact@apinkdream.org

Graphisme : Julien Bremard - Dev : Pierre Bremard